La haine


 

La haine rend tout le monde malheureux
L'Amour tout le monde heureux
Si tous les hommes et femmes s'aimaient, ce serait déjà un 
peu le paradis ici-bas.
Vous tendez le poing aux riches.
Mais, d'abord , il y a, et il y aura, de moins en moins, de riches.
D'ailleurs, souvent cette richesse n'est qu'une façade, derrière
laquelle se cachent bien des douleurs physiques et morales
Puis, il y a des bons et des mauvais riches, absolument comme
il y a des bons et des mauvais pauvres.
<Rappelez-vous une vieille fable de la Fontaine,
<les membres et l'estomac....
La santé, ce n'est pas la lutte, les critiques, la jalousie, le racisme,
mais la bonne harmonie de tous les organes
La puissance des gosiers a une limite, comme tout ici-bas,
à part, pourtant , la bêtise humaine
On peut oublier la haine car le silence est un refuge
On peut oublier la haine car ces belles fleurs sont vos sœurs
Ont peut oublier la haine car ces grands arbres voués à la hache et à la scie
sont vos frères dans le total silence de ce sacrifice
Ont peut oublier la haine par la douceur de la musique sur son âme
Ont peut oublier la haine en ce rappelant d'un seul commandement
Aimez-dieu et aimez-vous les uns les autres
Moi je vous aime quelque-soit la couleur de votre peau
que vous soyez riches ou pauvres
En bonne santé ou malade
Recevez toutes ma tendresse et mon Amitié
Louis